D’où vient l’idée de « Hit the road, Jack ! »

Couverture de Hit the road, Jack !

Donnée numéro 1 :

La carte des États-Unis d’Amérique

est une fabuleuse occasion de rêver: on y trouve la plupart des grandes villes d’Europe, des villes antiques et d’autres aux noms évocateurs comme Satan’s Kingdom, Santa Claus, Ding Dong, Chicken et Two Eggs ou encore Hot Coffee !
J’ai passé des heures sur Google Map. Cela a commencé avec La Folle Erreur de Don Cortisone, à étudier les routes possibles pour relier San Francisco et l’Arizona, et à suivre la fameuse route 66. J’y ai découvert Siberia et Bagdad…

Il est aussi possible, pour les amateurs de road-trip, de débuter son voyage à Esperance, dans l’état de Washington, et de parcourir 4600 km jusqu’à Esperance, dans l’état de New-York.

 

Donnée numéro 2 :

En -200 av. JC, cela chauffe en Méditerranée !

La Sicile et les mines d’argent du sud de l’Espagne attirent les convoitises. La jeune République de Rome tout juste constituée étend vite son contrôle sur le bassin méditerranéen, ce qui agace la puissante cité-état de Carthage.

Ce qui devait arriver arriva ! Carthage et Rome entrent en guerre, et les Carthaginois, défaits, doivent payer pendant 20 ans un lourd tribu à la cité éternelle.

C’est dans cette ambiance sympathique que grandit le jeune Hannibal, un des plus grands stratèges militaires de l’histoire.  Et quand on a un don inné pour la stratégie et la guerre, on a envie de se venger…

Donnée numéro 3 :

Les idées naissent de la connexion et du rapprochement de domaines en apparence décorrélés.

En découvrant Carthage et Rome, deux villes du Tennessee à moins de 10 miles l’une de l’autre, quelle surprise !

J’ai pensé aux guerres puniques et imaginé que ce serait intéressant de récréer un conflit antique dans les États-Unis actuels, d’autant plus que le conflit territorial antique se doublait d’un conflit économique pour le contrôle des mines d’argent d’Espagne. Et quand j’ai découvert qu’il existait aussi des mines au Tennessee, l’appel du roman s’est fait irrésistible…

2 Commentaires

  1. Bonjour !
    Je viens de commander votre roman « Hit the road Jack » sur les conseils d’un ami. Je lis quelques pages de votre site et suis étonné de découvrir quelques fautes d’orthographe : « La Sicile et les mines d’argent du sud de l’Espagne attireNT les convoitises »
    « et les Carthaginois, défaitS »
    Rassurez-moi, dans votre roman, quelqu’un est repassé derrière ? 😉
    Bien à vous

    1. Merci pour votre message et remerciez bien votre ami pour moi. Oui, le roman a bien été lu et relu et corrigé par une correctrice professionnelle, contrairement au site qui n’a pas subi un contrôle aussi poussé. Grâce à vous, je viens de corriger les deux erreurs que vous avez relevées. Merci. Vous pouvez donc être rassuré sur le texte même si je ne peux pas vous promettre qu’il ne reste aucune faute d’orthographe ni aucune de frappe. Le cerveau est taquin et a tendance inconsciemment à corriger de lui-même ce genre d’erreur, même chez les correcteurs pro. Si vous en trouvez malgré tout, n’hésitez pas à me les signaler pour que je corrige le texte. Je vous souhaite une bonne lecture et serai ravi d’avoir votre avis sur le roman avec un futur commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.